Petites histoires illustrées par Mr Tim Burton

    Quand j'ai vu le nom de Tim Burton sur la tranche, je n'ai même pas hésité à me procurer ce livre. Etant une adepte de contes étranges grâce à Messieurs Edgar Poe, Villiers de l'Isle-Adam ou encore Jean Richepin, je ne pouvais que brûler de curiosité à l'idée de lire ceux d'un de mes réalisateurs préférés. 

   






Résumé de l'éditeur :
Fidèle à son univers d'une inventivité particulière, mêlant cruauté et tendresse, macabre et poésie, Tim Burton donne le jour à une étonnante famille d'enfant solitaires, étranges et différents, qui ne tarde pas à nous horrifier, à nous émouvoir et à nous faire rire.






 
     Nous retrouvons effectivement ici le côté enfantin et macabre de Tim Burton, qui n'est pas sans rappeler les perles Frankenweenie et même l’Étrange Noël de Mr Jack, voire les Noces Funèbres. Les enfants en question? Tous pourvus de grands yeux, dont on est maintenant certains qu'ils sont une référence directe à Margareth Keane. En parlant d'yeux, les rencontres avec la "fille avec plein d'yeux" (The girl with many eyes) et "l'enfant qui avait des clous dans les yeux" (The boy with nails in his eyes) ont été pour le moins surprenantes. Tout le recueil est rempli d'humour noir, de situations tristes mais loufoques, voire carrément burlesques.
      Cette édition est bilingue, ce que j'ai trouvé parfait puisque l'on peut se régaler des textes originaux, très bien écrits et traduits. J'insiste sur la qualité de la traduction parce que le texte en français est souvent très proche de son original en anglais.
     J'ai vraiment aimé le côté à la fois malsain et attendrissant de la plupart des histoires, dans la mesure où Burton nous fait nous attacher à des personnages... qui ne connaissent pas toujours une fin heureuse, le tout raconté avec une bonne dose d'humour noir.



"Mummy boy

He wasn't soft and pink
with a fat little tummy ; 
he was hard and hollow,
a little boy mummy.

Il n'était pas rose et doux, 
avec un bon petit doudou ; 
mais dur et creux, une vraie anatomie
d'enfant momie.

[...]"My diagnosis", he said,
"for better or worse, 
is that your son is the result
of an old pharaoh's curse".

[...]Le docteur dit : "Voici mon diagnostic, 
pour le meilleur ou le plus catastrophique :
votre fils serait le fruit logique
d'une vieille malédiction pharaonique"."

 En bref, c'est un livre très rapide à lire, qui nous plonge dans l'univers de Tim Burton de façon un peu différente. Les histoires sont sous forme de poèmes très bien construits, autant en anglais que dans la traduction française, et les illustrations agréablement familières. Un régal!

Commentaires

  1. Un recueil de nouvelles qui me tente beaucoup ^_^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sont plus des poèmes que des nouvelles, mais ils restent très bons : )

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Merci d'avance pour votre petit mot!

Articles les plus consultés